vendredi 31 mai 2013

La vie ne me fait pas peur... # 06

Samedi 25 mai

Séance de kiné pour mes cicatrices avec machine LPG = douleur.




♥ Dimanche 26 mai

S'étonner soi-même et reprendre contact avec P.



 Lundi 27 mai

Dîner chez moi avec ma mère.




 Mardi 28 mai

Un bout de chemin avec Elise et Gabrielle




 Mercredi 29 mai

Retour sur FB.




 Jeudi 30 mai

Fait des recherches cucurbitaceae et rosaceae dans l'optique imaginaire de jardiner.




 Vendredi 31 mai

Une soirée au musée : Tamara de Lempicka.     

jeudi 30 mai 2013

Top 10 cinéma & homosexualité : découverte, acceptation, fierté


Après avoir vu Les oeufs de l'autruche de Denys de La Patellière (j'avais un peu peur, mais comme j'aime beaucoup Pierre Fresnays, je me suis laissée tenter et c'est plutôt pas mal du tout), je me suis dit qu'un petit top cinéma & homosexualité (sous l'angle découverte/acceptation/fierté) serait une bonne idée.






  1. dans la catégorie "c'est mon histoire : Fucking Åmål de Lukas Moodysson
  2. dans la catégorie "subtil..." : Tea and Sympathy de Vincente Minnelli 
  3. dans la catégorie "comédie douce-amère" : But i'm a cheerleader de Jamie Babbit
  4. dans la catégorie "amour maternel" : Beautiful Thing de Hettie MacDonald
  5. dans la catégorie 'adolescence anesthésiée" : Charlotte dites Charlie de Caroline Huppert
  6. dans la catégorie "amitié particulière", ex eaquo : Naissance des pieuvres de Céline Sciamma & Nagisa no Shindobaddo (Grain de sable) de Ryōsuke Hashiguchi
  7. dans la catégorie "mélodrame flamboyant" : Far from Heaven de Todd Haynes
  8. dans la catégorie "destin de femme" : Muriel fait le désespoir de ses parents de Philippe Faucon
  9. dans la catégorie "dans la douleur" : L’Arbre et la Forêt d’Olivier Ducastel et Jacques Martineau
  10. dans la catégorie "amour paternel" : Les oeufs de l'autruche de Denys de La Patellière

mercredi 29 mai 2013

Mariage : DIY riz rose




Le matériel :
  • Du riz (sec, il ne faut pas le cuire)
  • Des bombes de peinture fushia
  • Une paire de gants en latex ou autre.
  • Des boîtes en carton qui ferment (comme des boites à chaussures), hermétique une fois fermées.
  • Des petits sachets en plastique transparents
  • Du raphia, ou de la ficelle ou du ruban rose 


Pour le riz, on n’a pas besoin qu'il soit de qualité, donc prendre le moins cher. A Paris, on peut trouver des sacs de 10 kg et plus chez Tang Frères. On trouve aussi dans cette enseigne, à moindre coût, du raphia rose et des sachets en plastiques.
Pour les bombes de peinture on en trouve dans les magasins de bricolage, de loisirs créatifs, beaux-arts, etc (ma préférence personnelle est Castorama).


Réalisation :

L’utilisation répétée de bombe de peinture demande à effectuer ce travail dans un endroit aéré. Sauf si vous souhaitez donner une touche de rose à votre environnement, pensez à protéger l'espace où vous allez procéder. Idem pour vos vêtements.

Mettre une bonne couche de riz (au tiers environ) dans la boite en carton. Secouer vigoureusement la bombe puis asperger généreusement le riz. Fermer la boite et secouer comme une dinde, ouvrir, tourner le riz avec vos mains afin de bien répartir la peinture (attention si vous ne voulez pas qu’elles se teignent légèrement en rose, n'oubliez pas de vous munir de gants en latex ou autre). Recommencer l’opération jusqu'à obtenir la teinte voulue.

Une fois ceci fait, laisser reposer quelques minutes (pour que la peinture sèche complètement). Bien tourner pour décoller les grains de riz.

Puis placer une jolie quantité (3 poignées, ou plus si vous le souhaitez) dans un sachet en plastique transparent. Fermer par un lien (raphia ou autre). N'oubliez pas que le lien doit pouvoir ce défaire facilement.

Le riz rose se conserve longtemps, ne tâche pas (tant que ce n’est pas mouillé) et garde longtemps sa couleur s’il est préservé du soleil.

TAG Colors of Rainbow /les couleurs de l'arc-en-ciel

Vu sur la chaine Youtube Emowqueen, c'est le tag du mercredi.

Associer un produit à chacune des 7 couleurs : 



Rouge : 
J'ai beaucoup de choses rouges... Mais ce sera le rouge à lèvre Coco Shine n°63 - Rebelle. C'est ma mère qui me l'a offert : il y a une attache sentimentale, et puis j'aime la couleur et le nom.






Orange : 
J'hésite entre une robe Monoprix à imprimé libellule, l'Huile Sublime Bois d'Orange de Roger & Gallet et un carrot torte (un délicieux gâteau à la carotte traditionnelle juif,  dont je mettrais la recette bientôt sur le blog)... Et contre toute attente finalement je choisis mes cheveux. Ici quand ils étaient long.









Jaune : 
J'hésite entre la robe asos qu'on peut voir ici et Nounours. Disons Nounours, qui ne vis plus avec moi aujourd'hui.








Vert :
J'ai d'abord pensé au parfum : Jardin sur le Nil d'Hermès, mais cela sera plutôt le cardigan vert à coeur blanc avec des fils argentés A/Wear que j'adore.











Bleu : 
J'ai hésité entre la robe Dorothy Perkins (j'en parle ) et les derbys Annabel Winship... Finalement je choisis les chaussures car elle corresponde bien à l'univers féérique d'un arc-en-ciel.







Indigo : 
Là j'ai beaucoup cherché, car je n'ai aucun produit beauté ou vêtements/accessoires... Je me suis tournée vers un livre à la couverture dans cette teinte : et j'ai trouvé le coffret regroupant les 6 volumes de l'Histoire des femmes sous la direction de Georges Duby et Michelle Perrot.









Violet : 
Le ravissant sac Brontibay en Liberty Poppy Daisy Violet (c'est un de mes motifs Liberty préférés). Que j'ai eu lors d'une vente privée où je n'ai pas résisté (60 euros). 









Rose : 
Comme pour le rouge, je n'ai que l'embarras du choix. Disons du Thé Happy Queen de Mariage Frères.













Multicolore : 
Alors là c'est simple : le collier Arc-En-Ciel trouvé sur Etsy en 2009.








lundi 27 mai 2013

♥ Seulement le silence coincé entre mon rêve et deux océans ♥ Tenue du jour # 10













Cette tenue est typiquement ce que je porte en ce moment, ou il fait majoritairement frais, un peu chaud quand le soleil apparait quelques instants et puis après il pleut. Donc il faut élaborer sa tenue en conséquence, en plusieurs couches et au niveau chaussure, d'office les Boden en cuir qui sont parfaites pour ce temps plutôt automnale. Pour la pluie je glisse dans mon sac un imperméable qui se range dans une pochette assortie, comme cela je suis parée. J'ai encore mis le pantalon très 60's que j'aime beaucoup. Je l'ai associé à du rose, avec une tunique estivale en lin rose au jolis plis nervurés et un gilet à col V tout simple en coton. Un foulard blanc en soie long et léger. Du rose pour les accessoires : un splendide collier nuage rose fluo, une fleur pour mes cheveux, des badges qui me font bien envie et que j'ai piqué le temps de la pose. Toujours les lunettes Sonia Rykiel, et un sac besace rose avec des petits coeurs. Du rose aussi pour le maquillage, avec une bonne dose de blush appliqué avec une parcimonie légendaire par S.




























Photographie : Séverine & Maximilien 
Rue du Soleil - Pont de la rue de l'Ourcq - Rue de l'Ourcq - Boulevard Richard Lenoir (Paris : 20°, 19°, 11°)






♥ Pantalon Prince de Galles - 3 Suisses vu ici  ♥ Tunique rose & Gilet rose - La Redoute  

♥ Imperméable - Cath Kidston 
♥ Foulard en soie blanc avec un imprimé "Cy Twombly" - Collection Lambert en Avignon 
♥ Lunette de Soleil - Sonia Rykiel ♥ Barette fleur rose - H&M 

 Collier nuage rose - Emmanuelle Biennassis ♥ Badges Misti rose - Liberty 
 Vernis Daydream - Topshop ♥ Blush Rose Emotion- Biguine Makeup ♥ RAL Smile Shine 125 - Biotherm 
♥ Jardin sur le Nil - Hermès 

dimanche 26 mai 2013

Chaussures : ma vie, mon oeuvre (talons) # 3





Voici le troisième volet de cette incroyable saga, consacrée aux chaussures à talons. 


J'en ai 10 paires. Vous pouvez découvrir mes 5 paires préférées à mes pieds en photographies. Ce sont des acquisitions assez récentes : deux en 2009, 2 autres en 2010, 1 en 2011, 4 en 2012 et la dernière en 2013. 8 paires sont des prix moyens, compris entre 45 et 69 euros, Les 2 autres font plus de 100 euros ; 102 et 125 euros. 

Elles sont principalement de couleurs vives, majoritairement dans les tons rouges (6). La moyenne de hauteur de talon est de 4,75 cm (de 3 cm à 7,5 cm). Les 10 paires sont en cuir. Voila pour le blabla informatif général, passons à la revue en détail.




C'est un cadeau de mes parents pendant les soldes d'été. Trop belles, absolument merveilleuses. Il me faut quelques minutes de marche à chaque fois pour garder mon équilibre, puisque ce sont des semelles en bois = rigide avec bascule vers l'avant pour pouvoir marcher avec. 
Talon : 5 cm - Plateau : 2 cm.
Acquise en 2012, en magasin : 45 euros.



C'est une de mes marques préférées de chaussures. En tout cas j'adore ce modèle, avec ces découpes coeurs, son côté désuet/rétro. J'aurais préféré un talon plus plat, mais comme il est large c'est vraiment super stable.  J'ai absolument craqué dessus lorsque j'ai vu le modèle corail qui porte si bien son nom (Jadore), c'était pendant les soldes et j'ai pu les avoir pour 50 euros. Ensuite j'ai à chaque soldes foncé sur les autres modèles présentés ici.
Il y avait d'autres couleurs : blanc, noir, doré et jaune. Noir et doré ce n'est pas possible, mais j'ai essayé le jaune, comme pour ce modèle, en cuir vernis. Je les ai retournées car le jaune n'était pas comme sur les photos et ne me plaisait pas du tout. Pour le modèle en blanc je me suis calmée et je ne les ai pas achetées.
Talon : 5 cm.
Acquise en 2010, 2011 et 2009, en ligne : 50 euros chacune





L'année dernière on voyait partout des sandales en cuir tressé, cela me faisait très envie mais je n'en trouvais pas qui avait tout pour elles : le style qui m'attire, le prix accessible, la couleur marron parfaite et un talon pas trop haut. Celle-ci ont 75% tout bon. Quand je les ai vu dans la jolie boutique de Vincennes Lou Delamare, je n'ai pas compris qu'elles étaient à talons compensés et vraiment haut. Je savais en les achetant que je les mettrais vraiment peu, mais je les trouve si ravissante, confortable et puis avec je fait presque 1m80... C'est par peur de me tordre, tomber, casser, etc que je les mets très peu, parce qu'elles sont vraiment stables. Je ne les mets que chez moi, pour une fête...
Talon : 7,5 cm - Plateau : 3 cm.
Achetées en 2012, en magasin : 60 euros




Je les ai commandé hors soldes, ce qui m'arrive rarement, je n'allais pas fort ce jour là. Ceci doit sans doute expliquer cela. La aussi un petit goût rétro/désuet. Je les ai peu mise avant l'année dernière, car je les ai associées à un problème de santé douloureux qui m'a immobilisées plusieurs jours. L'années dernière j'ai surmonté un peu l'angoisse de voir cela se reproduire. Evidement il n'en a rien été. Leur seul défaut c'est la semelle intérieur qui ce décolle. Parfaite en hiver, puisque je ne porte du gris qu'en hiver.
Talon : 3 cm.
Achetées en 2010, en ligne : 102 euros 







J'ai découvert cette marque/créatrice avec une vidéo du site Madmoizelle. Je trouvais que la plupart de ces chaussures étaient à tomber, mais néanmoins inaccessible. J'allais de temps en temps voir l'e-shop en ligne et quand j'ai vu que ces derbys en Liberty Mitsi rose était à un prix toujours élevé mais enfin accessible, je ne me suis pas longtemps posée de question. Sauf celle de l'acheter en ligne ou en boutique. J'ai fait le choix de me rendre dans la boutique parisienne pour pouvoir les essayer, car pour moi, rien n'était moins sur que mon pied rentre dedans. Et alors mon pied rentre : ce n'est pas facile, mais une fois chaussé c'est parfait. Je les mets pas très souvent, comme la plupart des mes vêtements/accessoires/chaussures de prix de peur de les abîmer...
Talon : 3,5 cm.
Achetées en 2011, en boutique : 125 euros




Je les ai eu à un prix formidable à la Braderie Arcat, qui a eu lieu ces derniers jours. J'y suis allée mercredi avec Maximilien où j'ai été super raisonnable (25 euros : une paire de sandale + un pantalon en lin). Mais finalement j'ai regretté de ne pas avoir pris une robe (15 euros le prix des sandales qui finalement ne vont pas...). J'y suis retournée seule vendredi, en me disant que peut-être avec un peu de chance elle y serait toujours... Non pas de chance de ce côté là... Mais cette paire magnifique était toujours là. J'avais résisté mercredi, mais pas vendredi, surtout qu'une des bénévoles/vendeuses a été super gentille (on avait un peu parlé de la robe envolée quelques minutes avant) et m'a fait une remise de 10 euros (je ne les ai pas demandé mais j'étais super contente) : donc elles sont passées de 70 à 60 euros !!! Je n'aurais pas dû car hors budget, mais impossible de résister, vraiment impossible, en tout cas ce jour-là. Je ne parle pas trop de la paire en elle-même car elles sont juste à couper le souffle.
Talon : 3,5 cm.
Achetées en 2013, dans une braderie : 60 euros



C'est ma seconde paire de cette marque, et la j'ai aussi envie de dire que la marque porte bien son nom. Je porte ces escarpins dans la première tenue du jour du blog. Certaines paires mérite le qualificatif de merveille, ravissante, adorable. Ici je dirais parfaite. Rien de plus, rien de moins.
Talon : 4,5 cm.
Achetées en 2012, en ligne : 69 euros




Ces escarpins sont un cadeau de mes parents. Toujours ce côté rétro qui attirent. Et la en plus le côté très "dame". Je ne les aurais pas spontanément achetées à cause du talon. Mais c'est un cadeau (à -55% je crois) qui m'a fait bien plaisir. C'est la paire à talon les plus "fin" que j'ai et je ne me sens pas en confiance avec elle. Comme pour les Bosabo, c'est une paire que je réserve plutôt pour des soirées.
Talon : 5,5cm.
Achetées en 2012, en magasin : 45 euros



























Voila pour les Talons c'est fait. Pour Le premier épisode de cette saga consacré au Tennis c'est ici. Pour le second qui présente les Sandales c'est . Pour la suite (Ballerines, derby et compagnie) c'est bientôt.